Revenir au site

Assurance Cybercriminalité et statut indépendant et freelance : ce qu'il faut savoir

 

 

 

 

 

Assurance Cybercriminalité : qu’est ce que c’est ?

L’assurance Cybercriminalité vise à couvrir votre responsabilité et les dommages que vous avez subis ou fait subir à vos clients suite à une attaque informatique ou cyberattaque.

L'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information définit l’attaque informatique comme une « tentative d’atteinte à des systèmes d’information réalisée dans un but malveillant. Elle peut avoir pour objectif de voler des données (secrets militaires, diplomatiques ou industriels, données personnelles bancaires), de détruire, endommager ou altérer le fonctionnement normal de systèmes d’information ».


Ainsi, toute entreprise ou professionnel indépendant manipulant des données - à caractère sensible ou non - peut être une potentielle victime de cybercriminalité.

assurance cybercriminalité

À l’ère du web 2.0 - et non loin du 3.0 - la quasi-totalité des entreprises manipulent, agrègent, créer et transmettent des données.

Et par extension, une grande majorité des professionnels se retrouvent aussi à devoir composer avec ces impressionnants volumes de données.

Qu’on se le dise, vous êtes évidemment plus exposé aux cyberattaques en tant que web développeur ou conseiller en communication de crise qu’en tant qu’artisan boulanger…

Même si l’assurance cybercriminalité peut s'avérer utile et rassurante pour tous les professionnels, elle est impérative pour certains, notamment les professionnels exerçant dans les métiers des TIC - technologies de l’information et de la communication -.


Développeurs, webmasters, webdesigners, codeurs, community managers, consultants en communication ou tout autre métier des Internets, sécurisez vos données et rassurez vos clients desquels vous manipulez des données en vous assurant !

assurance cybercriminalité

Assurance Cybercriminalité : des exemple valent mieux que mille mots

Comme explicité plus haut, 92% des entreprises affirment avoir subi une cyberattaque au moins une fois et 73% ont fait face à une ou plusieurs demandes de rançons.

Dans la plupart des cas, l’impact est direct sur l’activité des entreprises : arrêt de la production, indisponibilité du site internet, perte de chiffre d’affaires...

En août 2015, le site de rencontres extraconjugales Ashley Madison a subi une cyberattaque : les données personnelles de plus de 30 millions d’utilisateurs à travers le monde (noms, adresses mail, téléphones, préférences sexuelles…) ont été récupérées.

Les pirates ont alors menacé de divulguer toutes les données si le site ne fermait pas. Ashley Madison n’a pas répondu et les hackers ont donc mis a effet leur menace, entraînant de nombreuses démissions et même des suicides d’inscrits…

La société a malgré tout survécu mais a été condamné à payer plus 13 millions d’euros de dommages et intérêts.

FIn 2017 le réseau social Instagram a été piraté. Les numéros de téléphone et les adresses mail de 6 millions d’utilisateurs ont été rendus publics et sont disponibles à l’achat sur le darknet.

Certaines informations récupérées ont de la valeur puisqu’elles appartiennent aux chanteurs à des personnages publics comme Selena Gomez, Justin Bieber ou Taylor Swift par exemple.

Les dirigeants d’Instagram pensent que le pirate a exploité la faille d’une API qu’ils assurent avoir corrigée aujourd’hui.

Dans ces deux exemples, les sites présentaient des failles et disposaient de systèmes de sécurité très insuffisants. Par ailleurs, malgré toutes les sécurités que vous pourrez mettre en place, un hacker décidé et talentueux parviendra toujours à pénétrer vos systèmes, mettant en danger votre activité, alors pour se rassurer, on s’assure !

Enfin, une dernière mise en situation qui peut tous nous concerner un jour. Une PME reçoit un mail de facturation d’un fournisseur contenant une pièce jointe. Pensant que c’est un courrier habituel, la PME le traite pour régler sa note et là, c’est le drame…

Il s’agissait en fait d’un mail frauduleux contenant une pièce jointe communément appelée “logiciel rançon”. Ce dernier crypte alors un grand nombre de données de l’entreprises les rendant inaccessibles et permettant au pirate d’avoir un moyen de pression pour demander une rançon de 2000 euros.

La PME fait alors appelle à son assurance qui prend en charge les frais pour expertiser le cryptage, le montant de la rançon, les frais de reconstitution des données ainsi que la perte d'exploitation subie pendant la durée du blocage pour un montant de 55 000 euros.

assurance cybercriminalité

Assurance Cybercriminalité : des garanties pour pérenniser votre exercice

Les cyberattaques, qu’elles soient de grande ampleur ou plus petites ont lieu en permanence, dans différents secteurs d’activité et via différents moyens.

Alors comment se protéger durablement des cyberattaques? En réalité, la cybersécurité totale est impossible.

Vous pouvez vous protéger par différents biais et notamment grâce à des entreprises de cybersécurité qui s’occuperont de de mettre à jour vos systèmes d’informations, de détecter en permanence ses vulnérabilités et de les corriger rapidement afin d’éviter leur exploitation.

Et pour vous protéger encore davantage vous pouvez vous assurer - et oui vous vous en doutiez ! -

Les évènements déclenchant le besoin d’une assurance cybercriminalité sont nombreux, parmi eux nous trouvons notamment :

  • La perte, le vol ou le détournement de données,

Une assurance cybercriminalité vous couvre alors pour :

  • Les frais de restauration des données perdues

  • Les frais de remise en ligne du site internet endommagé

  • La perte de revenus consécutive à une cyberattaque

  • Les honoraires de communication de crise

  • Le montant de la rançon, et les honoraires des consultants spécialisés en cas d'extorsion

  • Les frais de notification aux propriétaires des données, suite à une perte ou à un détournement,

  • Le honoraires d'une société spécialisée pour identifier et colmater la faille de sécurité

Et surtout, elle est un gage de sérieux et de responsabilité permettant de rassurer ses clients !

assurance cybercriminalité

Et si vous n’êtes pas encore assuré mais que ces mots vous ont rassurés, vous pouvez toujours utiliser notre parcours de diagnostic et trouver l’assurance qui correspond le mieux à votre activité.

Vous pouvez également jeter un oeil à nos gammes d'assurances complémentaires comme la Protection Juridique Professionnelle visant à assurer un accompagnement juridique ou la Responsabilité Civile Professionnelle visant à assurer la prise en charge des frais de défense et des dommages et intérêts, consécutifs à une mise en cause de l’entreprise au titre de ses prestations.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK